Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 21 février 2009

TOP 14: 17eme journée, Montauban avec le coeur

Imageblog3.jpgAu prix d'une grosse fin de match, Montauban s'est imposé à Sapiac face à Montpellier (27-19), un concurrent direct pour l'Europe. Le MHRC, malgré ses trois essais, n'a même pas le bonus défensif pour se consoler.

La supériorité numérique aura joué un rôle majeur dans cette rencontre. Tour à tour, les deux équipes se sont retrouvées à 14 et ont dû subir les assauts adverses. Dans le premier acte, un plaquage cathédrale de Caballero remettait Montpellier dans la partie. Menés de neufs points après un drop et deux pénalités de Fortassin qui sanctionnait une certaine domination des résidents de Sapiac, les Héraultais investissaient le camp des locaux et franchissaient pas deux fois leur en-but. Le premier par l'ouvreur international Trinh-Duc qui profitait d'un magnifique travail de son demi de mêlée Tomas. A peine trois minutes plus tard, ce dernier allait à dame après un slalom de Trinh-Duc qui lui rendait la pareille. En l'espace de cinq minutes, Montpellier passait devant et prouvait qu'il était venu avec de réelles ambitions de victoires, même si le début de partie fut laborieux avec notamment trois échecs au pied de leur demi d'ouverture.

L'exploit d'Audrin

Malmené, Montauban ne tardait pas à réagir. Sur une attaque des visiteurs, Doumayrou échappait la balle. Audrin, l'ailier montalbanais, profitait de l'aubaine et accélérait sur plus de soixante mètres pour aplatir entre les perches. Un exploit personnel qui offrait toutefois un avantage de courte durée au tableau d'affichage. Après un coup de pied à suivre de Sarraméa, servi idéalement par Brana, Trinh-Duc prenait ses jambes à son cou et semait toute la défense adverse pour marquer en coin. Un essai validé par l'arbitre alors que les ralentis montraient que le numéro dix montpelliérain avait commis un en-avant. Un coup dur qui affectait les hommes du duo Travers-Labit. Ces derniers attendaient dix longues minutes avant de retrouver leurs esprits. Le carton jaune infligé à Gorgodze allait changer le cours du match.

Voyage à vide

Cette infériorité numérique allait se payer cash. Sur une attaque au large, Audrin, insaisissable, fixait pour servir à hauteur Paku. L'ailier néo-zélandais mettait fin aux espoirs de victoire des Héraultais en pointant en coin. Pire le point de bonus défensif s'envolait pour le MHRC après une pénalité de Fortassin, le pilier Thiart s'étant montré trop virulent sur un déblayage. 27-19, score final. Montauban assure son maintien et peut désormais entrevoir l'objectif d'une nouvelle qualification en Coupe d'Europe. Montpellier, pour sa part, rentre sur les bords de la Méditerranée avec les valises vides de points. Un coup dur tant les coéquipiers de Picamoles, très tranchant dans la cuvette de Sapiac, ont montraient de belle velléités offensives avec trois essais inscrits. Des efforts non récompensés qui laissent Montpellier dans le ventre mou.

18:51 Publié dans TOP 14 saison 2008-2009 | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.